Pourquoi crois-tu que les filles se rabaissent entre elles?
« Je crois que les filles se rabaissent entre elles parce qu’elles cherchent une façon de se valoriser. Honnêtement, être désagréable avec les autres filles va seulement te faire sentir encore moins bien, et personne ne va t’aimer si tu fais ça. »

Ressens-tu le besoin de te comparer aux autres filles?
« Je sens effectivement qu’on se compare constamment. On compare notre apparence, nos personnalités et même le nombre d’abonnés sur Instagram. On ne devrait pas se comparer entre nous, parce qu’on est toutes uniques à notre propre façon. On devrait mettre l’accent sur le caractère unique de chacune de façon positive plutôt que de souligner nos faiblesses, autant les nôtres que celles des autres. »

De quelles façons te compares-tu constamment aux autres?
« Je crois que c’est surtout les traits du visage. J’ai mes propres insécurités et j’observe les autres filles, je vois ce qu’elles ont que je n’ai pas. Et malgré tout, on ne peut pas contrôler ce avec quoi on naît. »

Comment affrontes-tu les commentaires négatifs des autres?
« Une de mes anciennes amies m’avait déjà dit quelque chose de méchant et ça m’avait blessée plus que d’habitude parce qu’elle était mon amie. Pour surmonter ça, j’avais réalisé que les gens qui disent ces choses ne comprennent tout simplement pas à quel point c’est triste qu’ils soient malheureux au point de vouloir me rabaisser moi aussi – il faut juste se répéter ça constamment. »

Selon toi, qu’est-ce que les filles pourraient faire pour mieux s’entraider?
« Je crois qu’au lieu de faire des commentaires méchants, il faudrait se complimenter. C’est beaucoup plus sincère. »

Pourrais-tu nous raconter un moment où tu as senti le soutien d’autres filles?
« Quand on me disait que j’étais « grosse » ou « faite forte », j’allais voir ma famille et mes amies et ils me disaient : “Marla, ce n’est pas vrai. Tu es juste toi!” Je crois qu’avoir ce réseau de soutien est ce qui m’a permis de passer à travers les situations difficiles. Ils me disaient toujours : “Si tu ne les connais pas personnellement, ne le prends pas personnel.” »

Quel conseil donnerais-tu à d’autres filles?
« On doit s’entraider parce qu’on est toutes dans le même bateau. On a toutes nos insécurités d’adolescentes, alors plutôt que d’essayer de dire aux autres de débarrasser le plancher, on doit s’entraider et s’encourager entre nous. »

Pour en savoir plus sur le Collectif Garage, clique ici.